Coux

Coux

Camping à  Coux près de Privas

Votre camping est au coeur du charmant petit village de Coux , situé sur un éperon rocheux – en celtique Coux signifie hauteur- il domine la rivière Ouvèze qui le contourne dans une courbe harmonieuse. Coux, environné de collines boisées, montre au loin son clocher d’allure romane, qui lui donne la silhouette d’un village toscan.

camping coux

camping à Coux en Ardèche

Le village se développe au XIIè s autour de l’ancien prieuré Saint-Barthélémy, mais reste sous la dépendance de Lubilhac qui fut ravagée pendant les guerres de religion. Les habitants cherchent alors protection à Coux,. La paix revenue sous le règne de Henri IV et grâce à l’impulsion de Oliver de Serres qui implante des moulinages le long de l’Ouvèze pour la production de murier, le village se développe à nouveau. Avec le temps, les moulinages seront abandonnés et restaurés pour devenir habitations.

Sous le règne de Louis XIII, la situation géographique en hauteur de Coux, village clos, est stratégique et permet la défense de Privas, une place forte alors protestante, tout comme Coux,. Mais cela n’empêcha pas l’avancée du Duc de Montmorency qui prit Coux puis Privas qui capitula en 1629.

Aujourd’hui encore, vous pouvez au cours de vos promenades dans les ruelles de Coux, voir les vestiges de son histoire:

Le pont du XIVe s, bâti sur une seule arche en grès et en calcaire enjambe la rivière de l’Ouvèze au bas du village.

La porte du village, unique voie d’accès vers le village fut, au moment des sièges, la défense du village. C’ est un passage voûté défendu par un corps de bâtiment, construit sur le rocher, dont la partie de droite de forme arrondie est percée de meurtrières. Nous entrons dans la partie la plus ancienne du village qui débouche dans des ruelles pavées de galets que l’on nomme des calades. Elles sont coudées, étroites, voûtées pour ne pas être prises en enfilade. Les maisons, très serrées forment une ceinture continue autour du village  et à la lisière nord elles sont protégée par un rempart naturel de rochers.

Sur la place de l’église subsiste la maison qui servit d’hôpital de campagne. Elle garde comme vestige une souche de cheminée circulaire et une fenêtre géminée flanquée de colonnettes ouvragées.

La sortie sud du village présente également un aspect défensif avec sa tour de surveillance et un autre passage vouté.

Lors de votre pérégrination dans coux, de multiples signes des temps anciens égreneront votre route pour se finir face au vénérable mûrier, trace du passé de la production des vers à soie sous Henri IV et le « bacha », un bassin d’eau qui aujourd’hui encore sert à sacrer l’union des jeunes mariés.

 

A Voir également à Coux:

Le moulin de la Pataudée, consacré initialement au moulinage des vers à soi avant d’être transformé en moulin à farine. Il fonctionna jusqu’en 1956 avant de tomber en ruine. La commune aidée d’une association a dégagé les pièces mécaniques désormais visibles.

Les grottes troglodytes de Jaubernie, accessibles uniquement à pied. Ce fut un lieu de repli aménagé en habitation provisoire pendant les guerres de religion. Au dessus des grottes, on peut observer une grande dalle de pierre dite “Le Clapas” avec des cavités circulaires, des traces de l’extraction de meules de pierres servant aux nombreux moulins de la région.

 

camping Coux, camping Coux Ardèche